Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il me faut confesser une addiction croissante à Franck Thilliez. Voilà c’est dit, le mot est lâché. Cette addiction à notre auteur de thriller frenchy se caractérise par une tension perpétuelle tout au long de ma lecture, une irrésistible envie de finir le roman le jour même où il a été entamé, des ongles rongés quasiment jusqu’au sang et une surprise toujours constante au moment du dénouement final. Voilà ce qu’est une addiction thilliezienne. J’ai adoré La mémoire fantôme tout simplement, inutile d'ergoter des heures.

Nous retrouvons donc Lucie Hennebelle, fliquette lilloise un peu paumée et dépassée par la naissance de ses jumelles qu’elle élève seule et qui cache un vilain secret (mais chut…). Bref, notre lieutenant se trouve confrontée à un mystère bien gratiné en la personne de Manon, jeune femme atteinte d’une amnésie qui lui fait oublier tout ce qu’elle a vu, dit, ou entendu quelques minutes auparavant. C’est d’autant plus problématique qu’elle a réussi à échapper à un tueur en série l’ayant séquestrée, qui sévit depuis des années et qui accessoirement à tué sa sœur. Le décor est planté. Manon encore plus paumée que notre fliquette (et encore c’est un doux euphémisme) garde en mémoire la clef de l’histoire, mais difficile de la déchiffrer, tel est le dilemme rencontré par Lucie Hennebelle. Une course contre la montre est donc lancée car notre vulnérable Manon semble en danger et puis histoire de corser un peu la chose, quelques cadavres émaillent notre histoire!

Tous les ingrédient sont réunis pour faire de cette Mémoire fantôme un thriller épatant, intelligent et vraiment original, les passages sur les mystères de la mémoire et du cerveau humain enrichissant d’autant plus ce roman. L’intrigue est diabolique, complexe et le doute s’est constamment insinué : Manon est-elle la victime si fragile qu’elle veut bien le faire croire? Je n’ai eu ma réponse qu’à la fin et ça j’achète !! (oui quelques références au PAF français ne font jamais de mal :)). Un très bon cru, encore du grand Thilliez qui m’a encore scotchée sur mon canapé. J’en redemande ! Vite vite !

La mémoire fantôme de Franck Thilliez, collection Pocket

Partager cet article

Repost 0