Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma libraire m’avait prévenue : Nadine Monfils ne fait pas dans la dentelle, encore moins quand il s’agit de Mémé Cornemuse, son personnage récurrent. Bien décidée à tenter l’aventure, me voilà donc sur les traces de cette vieille carne, mamie canaille, fan de Jean Claude Van Damme, dévoreuse d’hommes et un brin escroc. Aussi vulgaire qu’elle n’est pas commode, notre vieille bique se trouve confrontée au meurtre de son voisin, alcoolo et bon à rien notoire, elle qui comptait sur la tranquillité de l’immeuble pour organiser le casse de la bijouterie d’en face ! Mais bon, on a quand même retrouvé le sexe de notre victime dans son frigo c’est pas de la tarte. Bref, voilà les plans de Dame Cornemuse bouleversés ! En tout cas j’ai été prévenue, veni vidi vici, j’ai vaincu ma lecture sans peine (ça se lit bien en seulement quelques heures). Des phrases bien senties, des situations absurdes, des personnages hauts en couleur et tous cas sociaux pathétiques, oui c’est assez plaisant. De là à dire que je me suis tordue de rire, y’a un fossé. Pour résumer, une agréable lecture, un personnage détonnant et original. A voir si je retente l‘aventure Cornemuse.

La vieille qui voulait tuer le bon dieu de Nadine Monfils, collections Pocket

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :