Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lire Jacob Jacob, c’était prendre un gros risque : celui d’être déçue. Petite-fille et fille de pieds-noirs d’Algérie, l’histoire que raconte Valérie Zenatti, le destin de cet arrière grand-oncle mort à la guerre en tentant de libérer la France de l’Allemagne nazie, en faisant son devoir de citoyen français, c’est un pan du passé et de cette histoire que me contait ma grand-mère qui m’est si familier. C’est donc avec une certaine appréhension que j’ai abordé ce roman et le résultat est sans appel : ce roman m’a émue. Ce n’est pas mon coup de cœur de l’année 2014, non. Mais il restera quelque part dans un coin de ma mémoire, le destin de ce jeune Jacob, bon élève, fier d’être Français, maniant si bien la langue de Baudelaire, parti libérer la mère-patrie aux côtés des zouaves algériens, marocains, des tirailleurs sénégalais et de tant d’autres coloniaux. Valérie Zenatti a reconstitué avec beaucoup de justesse et de tendresse son histoire familiale. De ce prénom murmuré telle une incantation, de ces photos montrant un jeune homme au regard doux posant en uniforme, l’auteure a imaginé son histoire, lui a redonné vie l’espace d’une centaine de pages très émouvantes. Ce roman est aussi un vibrant hommage à la mère-courage de Jacob, Rachel, dont le fils adoré est mort pour un pays dont elle comprend si peu la langue, ce pays qui a fait des Juifs d’Algérie des citoyens français 70 ans plus tôt seulement. C’est aussi le portrait de son arrière grand-mère, Madeleine, femme dévouée à ses enfants et brimée par un mari peu aimant, de sa grand-mère Camille qui a perdu son oncle Jacob, celui qui la faisait tournoyer en l’air comme un avion. Et au milieu de cette famille, trône la figure de Jacob, le fils prodigue, doux et sincère, véritable source de joie pour ces femmes, jeune homme disparu tragiquement dans la tourbe glacée des plaines d’Alsace, loin de sa Constantine dorée, loin de son Algérie tant aimée. Vous l'aurez compris, tout simplement beau.

Jacob Jacob de Valérie Zenatti, éditions de l'Olivier

Partager cet article

Repost 0