Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jamais obscurantisme religieux n’aura côtoyé de si près la beauté offerte par la nature. Au sein d’un jardin luxuriant d’une étrange et paisible beauté, havre de paix, sorte de parenthèse enchantée noyée sous le conservatisme patriarcal, religieux et politique, se joue le destin d’une poignée d’hommes et de femmes jetés malgré eux dans les griffes tragiques du destin. Superbe roman, empli d’une écriture sensuelle et ciselée, Le Jardin de l’aveugle de Nadeem Aslam m’a ouvert les yeux sur un pays, le sien, le Pakistan, qu’il a dû quitter à 14 ans auprès de son père, opposant politique. Que se cache-t-il derrière ce puissant voisin de l’Inde, son ennemi héréditaire, allié ambiguë des USA dans la lutte contre Al Kaida et pourtant fournisseur attitré des hordes de Talibans qui ont sapé et violé l’Afghanistan ? Magnifique roman d‘amour : celui de Naheed, éprise de liberté, avec Mikal, l’orphelin, le coureur des rues, mystérieux jeune homme. Roman tragique également car Mikal est le frère adoptif de Jeo, le vrai mari de Naheed, futur médecin convaincu qu’il lui faut aller aider ses frères afghans torpillés par les Américains et les Talibans. Nous sommes en 2001, les USA ont pris pour cible l’Afghanistan, accusée de cacher Oussama Ben Laden. Par culpabilité, par amitié, par amour fraternel, Mikal accompagne Jeo au cœur du marasme qu’est devenu ce pays pourtant si riche d’histoire. Dans l’attente, Naheed espère, mais lequel ? Les proches de Naheed, Jeo et Mikal attendent eux-aussi, marqués par les bouleversements qui agitent l’opinion publique, dont une partie voue une haine sans nom aux Amerloques !

Nadeem Aslam fait alterner les voix de ce petit microcosme familial : Naheed, Jeo, Mikal, Rohan le père de Jeo, homme pieux et instruit qui en même temps qu’il perd la vue la vue et espère des jours meilleurs pour les siens et son pays, ressasse son parcours. Celui de la création d’un idéal, une école ouverte aux valeurs d’humanisme et de piété, idéal partagé par son épouse défunte. Alors que la beauté côtoie le pire, Jeo et Mikal reviendront-ils indemnes ?

Roman polyphonique et foisonnant, d’une sombre beauté, Le Jardin de l’aveugle m’a permis de découvrir un auteur talentueux et courageux, qui sans jamais juger son pays qu’il aime par-dessus-tout, professe à travers ce roman, son acte de foi d’humanisme. Quelle plus belle preuve d’amour ?

Le jardin de l'aveugle de Nadeem Aslam, collections Points

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :