Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Très bon thriller que ce dernier cru par la reine du polar Lisa Gardner : du suspense, peu de temps morts, des rebondissements, un style efficace et une intrigue originale. Non franchement j’ai passé un agréable moment aux côtés de la parfaite famille Denbe, tellement parfaite d’ailleurs, qu’un trio d’experts du rapt les ont violemment enlevés et les séquestrent dans une prison haute sécurité construite par le père de famille, riche entrepreneur bostonien.

Mais qui sont les Denbe ? Vous avez donc le père dont l’entreprise va bien mais pas tant que ça finalement, la mère, accro aux calmants depuis qu’elle découvert que son mari la trompait avec - grande originalité - une fille de 20 ans, et une ado qui craque de voir le couple de ses parents se fissurer. Pas si parfaite que ça en fait vous ne croyez pas ? Quels vilains secrets cache cette famille en apparence bien sous tous rapports ? Comment expliquer la connaissance intime qu’ont les ravisseurs de leurs petits secrets ? Et surtout pourquoi les kidnapper ? L’inspectrice privée en charge de cette affaire a seulement quelques jours pour découvrir le fin mot de l’histoire. Et pour cela va falloir fouiller, fouiner et surtout remuer la fange qu’on aimerait enfouie très profondément.

Parallèlement, nous suivons le long calvaire des Denbe que leurs ravisseurs n’épargnent pas : coups, privation, humiliation. Un traitement de haut standing pour une famille privilégiée. Le point de vue est celui de la femme qui se pose des questions et telle une lionne, tente de protéger sa fille et même son mari infidèle. Pas rancunière la dame.

Alors que dire de plus ? Je dis banco et vous encourage à lire ce roman qui conviendra parfaitement pour vos soirées cocooning sous le plaid ou serré(e) contre une foule de gens dans le RER. Famille parfaite est un thriller qui remplit efficacement sa mission : vous communiquer un léger frisson d’angoisse dans ce monde de brutes, agrémenté d’une jolie réflexion sur la vie de couple. Alors passons certains personnages aux traits un peu grossiers et fadasses et focalisons-nous sur l’essentiel : on ne voit pas le temps passer, on tourne avidement les pages et on reste agréablement surpris à la fin. Si c’est pas beau ?

Famille parfaite de Lisa Gardner, Albin Michel

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :