Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Code 93 d'Olivier Norek, Pocket

Seine-Saint-Deniissss, ton univers impitoyableeeeee....Entre un mort émasculé pas vraiment mort, des filles paumées shootées à l'héro qui finissent très très mal, un camé torturé dans un pavillon de Romainville et un département exsangue au bord de la guerre civile, on peut dire que notre capitaine Victor Coste a du pain sur la planche.

Fin fleuron du SDPJ du 93, Coste est un homme secret, discret et efficace à la tête d'une équipe hétéroclite : un flic grande gueule et dragueur, un geek qui préfère rester en retrait de l'action et une nouvelle recrue, mix entre Josiane Balasko dans Gazon maudit et une lanceuse de poids est-allemande. Une fine équipe au service d'une enquête bien crade où la misère sociale côtoie les hautes sphères du pouvoir, où sexe rime avec drogue, dans un no mans land quasi institutionnalisé. Qui émascule et torture sans vergogne des pourris jusqu'à la moelle ? Quel est ce mystérieux corbeau qui joue avec Coste comme le chat avec la souris ? Enfin, pour quelles raisons la hiérarchie judiciaire lui met-elle des bâtons dans les roues ? C'est que tout le monde est roi au pays des pourris et de la corruption.

Olivier Norek est flic à la SDPJ du 93. Autant vous dire qu'en parler revient à évoquer un sacerdoce. Manque de moyens mis à la disposition des services de police et de la justice, inertie des politiques qui préfèrent abandonner ce département à la guerre des gangs et aux petites frappes plutôt que de chercher des solutions, découragement, pression et courage des forces de police au bout du rouleau, sont autant de thèmes abordés avec intelligence dans Code 93. Ici pas de tout noir ou tout blanc, mais du gris partout. Norek nous offre une réalisé, sa réalité, par le biais de la fiction même si l'on sent poindre au détour de chaque phrase l'expérience de terrain, le vécu et c'est une grande claque dans la figure, croyez-moi. On est dans le concret, pas de doute. Ici, point de super flics bodybuildés mais des gens usés, ici pas de labo scientifique dernier cri mais un service saturé qui fait avec les moyens du bord. Une poignée de flics pour une multitude de délits. Elle est pas belle la justice. ?

Un roman choc, sans chichi, des personnages pas glam et une intrigue qui tient la route. Le style Norek, j'adhère.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :