Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Punaise, je vous jure que j’ai failli tourner de l’œil facilement une dizaine de fois ! Suis encore étonnée que pas un camarade de galère (entendez par là les transports en commun), n’ait pris le temps de me demander si ça allait (ou alors, il n’avait pas envie que je rende mon p’tit déj sur ses chaussures en cuir de vachette italiennes 😊).

Moralité : vous souhaitez entamer une lecture confort sans heurts, passez immédiatement votre chemin ! Fuyez ! En revanche, vous souhaitez vous délecter d’un page turner angoissant bien chargé d’hémoglobine avec un soupçon de paranormal, bah vous avez frappé à la bonne porte les amis.

Sire Cédric est un auteur des plus sympathiques, affable. Derrière sa tignasse ébène, son accent chantant de Toulouse et son allure des plus calmes, se cache un auteur prolifique suivi avec pugnacité par un fan club de lecteurs fascinés par son univers extrêmement sombre. Vous allez en avoir pour votre argent.

Thomas, notre personnage principal, vient de se faire larguer par sa petite amie blasée de le voir traîner sa loositude : galère pour décrocher du taf, des clients, manque de confiance en lui, procrastination et pour couronner le tout, insomnie 7j/7. Pile au moment où notre héros avait décidé de prendre le taureau par les cornes en allant consulter un hypnotiseur pour régler ce problème d’insomnie. Bah il ne va pas le regretter !

Quoi de mieux que de sortir de cette consultation en ayant aggravé son problème : figurez-vous que Thomas voit à travers les yeux d’un psychopathe qui torture ses victimes (de charmantes damoiselles) en les énucléant. Sa petite madeleine de Proust si vous préférez ; alléchant non ? Et Sire Cédric n’y va pas avec le dos de la cuillère quant aux détails (d’où la fameuse envie de rendre mon 4 heures). Bienvenue au royaume de l’horreur. S’ensuit une course contre la montre avec une gendarmette hystérique persuadée qu’il est le véritable assassin et une hackeuse du dark web au passé trouble.

Bon ok, un peu cliché tout ça je le concède. Mais ça marche je vous jure ! On ne lâche pas ce roman foi de lectrice ! Et puis on ne demande pas de la grande littérature non plus (même si certaines tournures de style sont un peu « faciles »).

Un thriller efficace, droit au but, sans fariboles.  Oyez oyez, Avec tes yeux, c’est du frisson garanti.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :