Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'avais déjà mentionné ma belle découverte (depuis le temps que tout le monde en parle) de l'univers glauquissime dépeint par le Français Franck Thilliez. J'ai donc bien évidemment poursuivi sur ma lancée (et oui je suis comme ça) et entamé Deuils de miel. Bien que le premier thriller de Franck Thilliez reste à mes yeux le plus oppressant et salissant, Deuils de miel tient la comparaison dans le style « Mais où va-t-il chercher tout ça bordel ?! ». Parce qu'il fallait y penser : un psychopathe pétri de délires genre Apocalypse, «Nous sommes tous des pécheurs qui allons brûler dans les flammes de l'Enfer… » tue sa victime en l'enduisant de miel pour qu'elle attire les moustiques porteurs du paludisme, rien que ça ! On retrouve pour l'occasion notre commissaire Sharko toujours aussi dévasté et rongé par ses démons, qui a fort à faire avec ce serial killer, véritable apprenti chimiste de la mort.
Je n'en dis pas plus si ce n'est que l'on retrouve avec un plaisir (malsain ?), le rythme infernal sur lequel sait si bien nous entraîner Franck Thilliez. Pas de répit avec nos nerfs cela va sans dire. le coup du paludisme est vraiment original, je reste bluffée.
Pour conclure un thriller efficace que j'ai dévoré en une seule journée, moins poisseux que le premier mais tout aussi addictif. J'attends la suite avec impatience pour voir ce que Franck Thilliez va encore nous concocter :)

Deuils de miel de Franck Thilliez, éditions Pocket

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :