Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un livre qui arrive à vous faire rire dans un RER A bondé en heure de pointe, ce n’est pas courant en ce qui me concerne (surtout quand vous êtes à moitié écrasée contre la porte !). Et bien Jésus m’aime de David Safier en fait partie et je lui dis merci pour cela (ainsi qu’à ma collègue Christine qui m’a prêté le livre).

Jésus m’aime fait partie de ces livres qui remplissent parfaitement leur rôle : nous offrir l’espace d’une centaine de pages, un pur moment de détente, comme un cadeau providentiel (restons sur le thème biblique cher au livre) en ces temps de profonde morosité. Halte aux sceptiques et autres grenouilles de bénitier, Jésus m’aime allie ce qu’il faut d’irrévérencieux et d’humour pour un cocktail détonnant saupoudré de malice et on en redemande!

L’histoire semble de prime abord plutôt convenue et chère aux lectures féminines que nous affectionnons : Marie, sorte de Bridget Jones version teutonne, est une journaliste (un peu ratée il faut en convenir) qui végète dans sa verdoyante campagne et tente tant bien que mal de survivre en rédigeant des articles pour la feuille de chou locale. Sur le point d’épouser le seul homme qui veuille d’elle, elle craque, annule le mariage et se retrouve un brin paumée (crise de la trentaine et remise en question de surcroît) entre un père épris d’une poupée ukrainienne genre Adriana Karembeu et une sœur cynique et révoltée. A cela s’ajoute pour notre héroïne une remise en question assumée de la bonté et miséricorde divine qu’elle maudit royalement.

Alors qu’elle est au plus bas, Marie rencontre et tombe follement amoureuse d’un charmant charpentier, qui n’est autre que…(attention sceptiques tenez-vous bien), JESUS, projeté au XXI siècle dans cette campagne reculée ! Et là on s’éloigne grandement des romans féminins et autre BridgetJonesque littérature…A partir de là, c’est du grand n’importe quoi, on alterne loufoquerie et situations rocambolesques, répliques et reparties tordantes, c’est un pur roman survolté !

Jésus m’aime est une vraie bouffée d’oxygène. Le récit d’un Jésus complètement paumé en ce XXI siècle est bien sûr absurde mais croyez-moi on se prend au jeu et l’histoire deviendrait presque vraisemblable. David Safier excelle dans ce type d’histoire et m’avait déjà conquise avec le très bon Maudit Karma qui retraçait les péripéties d’une journaliste à succès réincarnée en fourmi à sa mort prématurée.

Le personnage de Marie est aussi tendre et attachant que celui de Jésus est hilarant et décalé (j’espère que je ne vais pas être taxée d’anticléricalisme primaire parce que Jésus m’a fait rire :)). Ne cherchez pas d’autre plaisir que celui d’une lecture drôle et rythmée, qui ne vous laisse pas de répit. Je ne vais pas ergoter sur la thématique soulevée par le roman de la remise en question religieuse dans les sociétés actuelles, ou le manque de bonté et de générosité envers autrui. Je vais encore moins argumenter sur le rapport à la famille, les relations entre sœurs notamment qui est ici bien dépeinte.

Un seul mot d’ordre : savourez ! Peu importe l’endroit où vous vous trouvez, vous esquisserez forcément un sourire. Bonne lecture !

  

Jésus m'aime de David Safier, Pocket
Tag(s) : #humour

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :